Votre compteur d'eau est placé sous votre responsabilité, vous devez donc le protéger contre le gel. Le gel d’un compteur d’eau est source de bien des désagréments :

  • sous l'effet de la pression de l'eau gelée dans les canalisations, la vitre du compteur peut se briser et vous n'aurez plus d'eau à vos robinets.
  • fuite
  • facture de remplacement

Voici donc quelques conseils pour une protection efficace, suivant l’endroit où est installé votre compteur.

Dans un regard extérieur

  • Une ou deux plaques de polystyrène ajustées à la dimension du regard suffisent à assurer une bonne protection.
  • Evitez la laine de verre, la paille, les chiffons ainsi que tous les matériaux absorbant l’humidité et qui finissent par se putréfier.
  • Assurez-vous que les plaques du regard sont en bon état et bien jointives.

Dans un regard isotherme

  • Il est prévu pour assurer la protection contre le gel.
  • Vérifiez que l’isolant et bien en place à l’intérieur et que le couvercle est fermé hermétiquement.

A l'intérieur d'un bâtiment

  • Dans une cave : si le compteur est à proximité d’une source de froid (soupirail), calfeutrez le au maximum (laine de verre) et réduisez si possible le passage d’air froid.
  • Dans un bâtiment non chauffé : même remède que précédemment, sans oublier de protéger également toute la tuyauterie.
  • Si le risque de gel est grand, vous pouvez envisager un chauffage d’appoint (il existe des câbles chauffants que l’on entoure sur la tuyauterie).
  • Vous pouvez aussi laisser couler un filet d’eau si vous n’avez pas d’autre solution.

Que faire lorsque vos installations sont gelées et que l'eau ne coule plus ?

  • Coupez l'eau pour éviter toute inondation au moment du dégel.
  • Dégelez votre installation : un sèche-cheveux peut suffire pour dégeler un tuyau, mais n'utilisez jamais une flamme.